Présentation du colloque

Ombre et récit, quand la narration visuelle se pare de sombre  

 

Sous la direction scientifique de Cyril Devès (CRHI, École Émile Cohl, Lyon)

C’est en traçant sur un mur les contours de l’ombre de son amant sur le point de partir pour un long voyage qu’une jeune Corinthienne, fille du potier Dibutade, a offert à la représentation figurée son mythe fondateur. Ce colloque souhaite revenir sur cette part d’ombre qui nous accompagne, qui est par nature fugitive, insaisissable et que les arts vont rendre pérenne.

Au-delà du caractère « naturel » d’une ombre et dont la tâche en art a longtemps été de servir l’illusion de la réalité, nous souhaitons questionner les diverses significations que la perception et la culture d’une période conduisent à lui attribuer.

Au cours des siècles, elle est devenue une sorte de projection de l’être. Du théâtre d’ombres chinoises à la théorie de « l’ombranalyse » de Johann Caspar Lavater, l’ombre ne cesse d’être envisagée comme le révélateur de l’âme humaine. L’intériorité prend forme et s’interprète grâce à elle. L’ombre, en se substituant à l’être, à l’objet ou à toute autre créature, incarne efficacement le mécanisme narratif d’une œuvre.

Elle déclenche ainsi une histoire potentielle, sa simple projection suffisant à installer un récit, une ambiance ou une émotion.

Le colloque souhaite s’ouvrir à tous les domaines scientifiques et à toutes les formes artistiques et médiatiques. Les communications, si elles peuvent avantageusement s’appuyer sur un corpus textuel, devront privilégier l’approche visuelle et la question des représentations.

 

 

Informations et liens

 

 

 

Direction scientifique : Cyril Devès (CRHI/École Émile Cohl)

Collaborateurs : Aurélie Borel, Laurent Poillot

Communication, diffusion et site internet : Aymeric Hays-Narbonne, Manon Molesti et Laurent Poillot

 

 

 

Oct 14, 2022 | Posted by | Commentaires fermés sur Présentation du colloque
Un site Identipack